Littérature jeunesse et voyage : Finlande

En Finlande, coup de bluff chez les Filouttinen

Les Filouttinen sont une famille de brigands exerçant leur art, de façon complètement déjantée et atypique sur les routes de Finlande. Le 2e tome de leurs trépidantes aventures vient de paraître chez Didier Jeunesse.

Littérature jeunesse et voyage : FinlandePour un voyage en Finlande, les  Filouttinen (les Rovers dans la version originale) est un roman de la Finlandaise Siri Kolu, facile à lire dès 10 ans. Il plonge les enfants dans un univers complètement loufoque où une famille de brigands arrête les voitures sur les routes de Finlande… ou braque des boutiques isolées pour dérober de quoi manger. Mais attention, pas n’importe quoi, ils sont « fines bouches » et ne veulent que des bonbons, saucisses et pâtes feuilletées ! A vrai dire, l’argent ne les intéresse pas…

Dans le 1er tome (cf. chronique de l’an passé), Liisa, une jeune Finlandaise bien polie et bien sage se fait kidnapper par cette drôle de famille. On la suit alors dans la découverte de ce monde d’abord effrayant mais si plaisant au final. Elle a le privilège d’assister au rassemblement annuel des brigands avec des épreuves saugrenues… et la victoire des Filouttinen. Mais comme toutes les bonnes choses ont une fin, ses parents la retrouvent et elle rentre chez elle, un peu dépitée, pour retrouver sa vie casanière et bien réglée en compagnie de sa peste de soeur.

Dans le tome 2, un an a passé… et Liisa se retrouve « enfermée » dans une colo de musique pour que ses parents soient sûrs qu’elle ne file pas avec les brigands qui lui manquent tant. Mais voilà, Liisa, comme dans le précédent épisode, est loin d’être candide. Futée, elle trouve le moyen de « s’évader » avec les Filouttinen pour de nouvelles aventures. Et nous voilà de nouveau sur les routes, mais cette fois-ci, le leitmotiv n’est pas la cavale dans leur fourgonnette mais l’élection du Maître Brigand pour les 10 ans à venir. Grosse pression en vue pendant les préparatifs d’autant que les Filouttinen ont l’art de se faire des ennemis dans leur communauté ! Liisa, une nouvelle fois, solidaire et malicieuse, fera corps avec sa famille adoptive pour que le visage de Karlo-le-Rude ne finisse pas sur de la réglisse (en lisant le roman, vous comprendrez!).

Que de plaisir à retrouver ces sacrées canailles et la pétillante Liisa. Dans ce tome, les personnages se dévoilent plus que dans le précédent et la vie quotidienne des Filouttinen n’apparaît pas si idyllique et soudée que lors de la 1re rencontre.

Au final, on rit des fourberies, on est tentés de dire aux Filouttinen d’ouvrir un peu les yeux sur la situation de Hilda (la mère), on comprend les états d’âme du fils Erik, studieux… et on n’a qu’une hâte, savoir ce que Siri Kolu, l’auteure, va bien pouvoir encore inventer pour nous surprendre et nous faire reprendre la route avec ses personnages si hauts en couleurs !

Sandrine Damie

Publicités

Une réflexion au sujet de « En Finlande, coup de bluff chez les Filouttinen »

  1. Ping : Brèves du 19 septembre 2014 | Un livre dans ma valise !

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s