Littérature jeunesse et voyage : Afrique

Christian Epanya : auteur et illustrateur tourné résolument vers l’Afrique

Son album jeunesse « les rois de la sape » m’a donné envie de prendre contact avec Christian Epanya. Son univers graphique m’a fait immédiatement sentir la chaleur de l’Afrique. Rencontre.


Christian EpanyaComment êtes-vous devenu illustrateur puis auteur ?
Pendant très longtemps, j’ai été autodidacte. Je dessinais et faisais des illustrations dans des journaux et magazines et ceci en parallèle de mon travail de responsable de chargement de pétrole en mer dans une compagnie pétrolière au Cameroun. C’est à la suite de mon départ de cette société et après avoir suivi 2 années de formation au sein de l’Ecole Emile Cohl à Lyon, de 1990 à 1992, où j’ai été diplômé puis avoir obtenu le prix Unicef des Illustrateurs en 1993 à Bologne(Italie), que je suis devenu illustrateur professionnel. Il faudra attendre 5 ans pour que j’écrive ma première histoire.

Quelle a été votre première publication ?
C’est  « Der Sprechende Kürbis », une histoire de l’écrivain zimbabwéen  Charles Mungoshi, parue en 1994 chez Kimche und Nagel, à Zürich, qui a été ma première publication.

Quelle est l’activité qui vous plaît le plus : l’écriture ou l’illustration… et pourquoi ?
Bien que n’étant pas normand, j’ai bien conscience que je ne pourrai pas vous donner une réponse claire et tranchée. J’ai toujours dessiné, très tôt d’ailleurs, et le dessin a toujours été ma passion. Mais depuis que j’ai commencé à écrire, en 1999, le besoin pour cette dernière et récente activité est de plus en plus fort.  J’éprouve autant de plaisir à écrire qu’à illustrer.

Vous écrivez et illustrez énormément de livres jeunesse. Qu’est-ce qui vous attire dans le jeune lectorat ?
Les jeunes étant des adultes en devenir et les futurs responsables de demain, c’est le besoin de leur faire comprendre que le monde n’est pas forcément une jungle où le plus fort et le plus riche matériellement sont dignes de respect, qui m’anime et me fait me tourner vers le jeune lectorat.

Qu’est-ce qui vous inspire pour vous lancer dans une nouvelle histoire ?
Mes inspirations sont multiples : mes souvenirs d’enfance, mes nombreux voyages ( j’anime des ateliers d’illustration en France et à l’étranger), mes rencontres avec les jeunes mais aussi les adultes, les documentaires dans les émissions de télévision. Parfois,c’est un mot ou une parole prononcé qui déclenche l’inspiration. Il est aussi fréquent qu’elle m’arrive sous la douche. L’inspiration est mystérieuse, ses voies aussi !

Votre dernier album jeunesse « les rois de la sape » se déroule en Afrique…comme la plupart de vos créations. Qu’aimez-vous particulièrement dans ce continent ?
Tout d’abord, c’est mon continent de naissance , donc j’y suis particulièrement attaché. Ensuite la chaleur des gens et du climat, sans oublier les couleurs. Et par-dessus tout, la joie de vivre de la population, malgré les difficultés.

Quels messages avez-vous envie de passer à travers vos albums jeunesse ?
Les messages d’amitié, de paix et de tolérance parce que nous sommes condamnés à partager cette planète, les messages d’effort et de travail pour une vie digne ; de patience et d’être capable d’accepter la frustration, car bien que vivant dans un siècle de vitesse et d’immédiateté, il est plus sage d’être patient ; l’arbre ne pousse pas en une nuit !Très souvent, beaucoup de nos malheurs et nos problèmes sont imputables à notre manque de patience. Tels sont mes messages pour une vie simple.

Pour une première découverte de l’Afrique, quels pays pourriez-vous conseiller à des parents avec des enfants de 7/8 ans ? Et pourquoi ?
Pour des parents francophones, je conseillerai trois pays : Le Maroc en Afrique du Nord pour la stabilité de son régime politique, sa diversité culturelle et la beauté de ses paysages, idem pour le Sénégal en Afrique sahélienne. Quant au Cameroun, en Afrique centrale, c’est des deux pays les plus diversifiés d’Afrique avec l’Afrique du Sud. Son régime politique est également stable.

Propose recueillis par Sandrine Damie

Publicités

Une réflexion au sujet de « Christian Epanya : auteur et illustrateur tourné résolument vers l’Afrique »

  1. Ping : Brèves du 12 septembre 2014 | Un livre dans ma valise !

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s