La Réunion - Voyage en famille

Fabienne Jonca, auteure : « J’écris avant tout pour partager. »

Direction La Réunion pour découvrir le parcours de Fabienne Jonca, auteure, qui a décidé de s’installer dans ce coin de paradis au coeur de l’océan Indien.

Fabienne JoncaAprès un parcours pro dans la publicité, vous êtes devenue auteure. Qu’aimez-vous particulièrement dans l’écriture ?
J’ écris depuis mon plus jeune âge. Au début c’est la musique des mots qui m’a séduite, et puis les images. J’ai écrit mes premiers poèmes à 8 ans et depuis je n’ai jamais lâché la plume.

J’ai écrit pour la publicité pendant une dizaine d’années, puis j’ai eu envie de partager d’autres choses, d’autres messages, d’autres valeurs, d’autres histoires. J’écris avant tout pour partager.

Et dans les livres jeunesse en particulier ?
Là encore, c’est le partage qui me pousse à écrire. A La Réunion, nous avons une population très jeune et je pense qu’à travers les livres on peut sensibiliser les enfants au monde qui nous entoure et les aider à trouver la pierre précieuse qu’ils ont en eux. J’ai la chance depuis 4 ans d’aller dans les écoles à la rencontre des enfants. C’est d’une richesse extraordinaire. Je pense qu’on se fait du bien mutuellement… qu’on apprend à cultiver l’espoir ensemble.

Quels sont les thèmes qui vous inspirent ?
Tout m’inspire et me porte. Je suis d’une curiosité sans limite. L’autre, les autres m’inspirent de façon générale. Mais je me rends compte que s’il y a un fil conducteur dans mon travail, ce sont ces valeurs qui me sont chères et que j’ai plaisir à partager à travers mes ouvrages : la tolérance, le vivre ensemble, la solidarité. Ca peut paraitre un peu enfantin, mais pour moi c’est le plus i

Vous avez posé (définitivement ?) vos valises à la Réunion depuis plus de 20 ans. Qu’est-ce qui vous attire et vous charme dans cette île ?
J’y suis arrivée un peu par hasard en 1991 pour rendre visite à des amis. J’explique souvent aux enfants : « Je suis née dans le Sud de la France dans un tout petit village où l’on était tous blancs et catholiques. Dès que quelqu’un arrivait d’ailleurs, je lui demandais comment c’était ? Comment il vivait ? J’ai toujours rêvé d’un endroit où l’on serait tous différents et où l’on pourrait apprendre les uns des autres. Et quand je suis arrivée à La Réunion, je me suis dit : c’est là ! ».

Vous venez de publier « La Réunion des enfants ». Comment est né l’idée de ce guide ?
Ce qui est très amusant c’est qu’avec mon éditrice Claudine Serre d’Océan Editions, nous sommes souvent sur la même longueur d’ondes. J’avais eu ce projet il y a quelques années, mais je ne l’avais pas mené à bien et, comme par hasard, quand elle a eu l’idée de ce guide elle m’a proposé de le réaliser. Les grands esprits… ou tout au moins les grandes envies se rencontrent toujours.

Comment avez-vous travaillé avec Marion Pradier, l’illustratrice ?
C’était un plaisir de travailler avec Marion. C’était la première fois que je travaillais avec un illustrateur étant « sur place » (pour les autres livres jeunesse j’avais travaillé avec un Russe ou des illustratrices basées en France métropolitaine) ; cela a bien sûr facilité les échanges. Marion arrivant dans l’île à l’époque, elle s’est vraiment baladé son carnet à la main pour croquer les lieux. Elle a aussi donné vie avec tendresse et humour aux deux petits personnages du livre.

Comment avez-vous choisi les lieux/activités à présenter aux enfants dans ce guide ?
La Réunion est un tel terrain de jeu et de découverte pour les enfants (et les grands) que le choix a été difficile. Au tout début j’ai envoyé un mail à tous mes amis, notamment ceux qui ont des enfants en leur demandant leurs « bons plans ». J’ai aussi interrogé les enfants que je rencontre dans les classes un peu partout… puis je me suis baladée sur le terrain et sur le net. Très vite l’idée de thématiques (volcan, activité de plein air, pique nique, parcs d’attractions, visites techniques, musées…) est apparue, afin de coller aux goûts des enfants ou à l’inspiration du moment. Ensuite le choix étant difficile, j’ai fonctionné aux coups de cœur.

Si vous deviez conseiller un album Jeunesse pour découvrir un aspect de la Réunion, ce serait lequel et pourquoi ?
Je suis très ennuyée de vous dire cela, car c’est l’un des miens, mais je pense à « La Réunion des religions ». J’ai la chance de beaucoup voyager, principalement pour aller à la rencontre de l’autre, et cet album présente un côté humain de La Réunion que j’aime par dessus tout : le vivre ensemble. C’est l’histoire d’un petit garçon qui vit à La Réunion est qui dit : « Ici on est moins d’un million d’habitants et il y a plus de vingt croyances et religions et donc on est toujours invité à une fête ». Il est ainsi invité chez son copain hindou, bouddhiste, juif, protestant, au nouvel an chinois, à Noël, à Pâques, pour l’Aid… Ca, c’est une réalité ici !

Quel est le petit coin de paradis réunionnais que vous nous conseillez pour un voyage en famille ?
La liste est trop longue et puis cela dépend d’où l’on vient, de l’âge des enfants, des envies… J’aime particulièrement l’Anse des cascades à Sainte-Rose, le Sud Sauvage (les coulées et les tunnels de lave), les usines sucrières sont passionnantes. Impossible de faire un choix, nous avons le lagon, la montagne, une nature grandiose, des gens de tous les horizons, des marchés, une architecture splendide… Le mieux est de venir chercher ses propres coups de cœur.

Propos recueillis par Sandrine Damie

Publicités

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s