Témoignage de Paola Grieco, directrice éditoriale à Gulf Stream Editeur :  » faire voyager le lecteur de pays en pays et de siècle en siècle « 

PaolaGrieco_GulfStreamAprès avoir présenté la ligne éditoriale de cette maison d’éditions indépendante, penchons-nous sur les collections « Histoire d’un port » et « Courants noirs » de Gulf Stream Editeur, dans lesquelles on peut dénicher de nombreux ouvrages à glisser dans la valise de nos juniors pour un voyage en famille.

Pouvez-vous nous présenter votre collection « Histoire d’un port » ? Comment ce projet a-t-il pris forme ?
La collection « L’Histoire d’un port » est née en au début de l’été 2010, avec Nantes, Saint-Malo et La Rochelle. Cette collection pour les 8-10 ans, créée sous l’impulsion de la maison d’édition, souhaite proposer aux enfants des documentaires historiques d’un genre nouveau, du moins dans le catalogue de Gulf Stream !

Dans un format assez synthétique (19,5 x 26 cm, 48 à 56 pages), la collection présente l’histoire d’une ville portuaire, de sa fondation à nos jours, sous forme de courts chapitres (2 à 3 doubles pages), mettant en rapport l’histoire locale et la « grande histoire » présentée sous forme d’une frise chronologique qui court sur la partie supérieure de chaque planche. L’idée est d’expliquer aux jeunes lecteurs pourquoi et comment l’implantation littorale ou fluviale d’un village ou d’une petite cité en a favorisé l’essor économique, politique et culturel au fil des siècles.

Chacun des chapitres brosse également le portrait d’un personnage célèbre originaire de la ville en question, son interaction avec celle-ci et sa participation à son rayonnement.

Plusieurs niveaux de lecture sont proposés sur chaque double page, avec un texte général, des notes pour expliquer des mots de vocabulaire spécifique, et des encadrés pour prolonger le texte général avec quelques anecdotes.

Enfin, les propos de l’auteur sont illustrés avec une iconographie variée mêlant illustrations réalistes, dessins humoristiques et images d’archives, dont nous achetons autant que possible les droits de reproduction aux musées ou aux services d’archives municipaux. La collection s’est enrichie de 3 titres, avec Brest, Bordeaux et Saint-Malo. L’ouverture à des villes portuaires autres que françaises n’est pour le moment pas d’actualité.

Quel accueil a-t-elle reçu jusqu’à présent ?
« L’Histoire d’un port » est une collection complexe, chaque ouvrage nécessite 18 mois de travail entre le moment où le choix d’une ville est arrêté avec l’auteur, et sa publication. Mais cette attention rigoureuse est gage de la qualité qui est reconnue à cette collection.

Les bibliothèques, les médiathèques et les centres de documentation sont friands de ce type d’ouvrages, qui amènent à la fois un sujet neuf et une mise en perspective originale, le tout richement documenté. Cette collection permet aussi de présenter de grands thèmes communs à chacune de ces villes, comme la guerre de course, le commerce triangulaire ou la Deuxième Guerre mondiale, puisque leur situation portuaire a été un enjeu décisif à ces différentes périodes de l’Histoire.

Dans votre collection « Courants noirs » (pour ados), les intrigues se passent en Kabylie dans les années 60, à Londres en 1943, à Athènes en 400 avant J.C., etc. Quelle place pour le réel dans vos fictions ? Comment naissent ces romans historiques ?
Ces romans policiers historiques naissent de discussions à bâtons rompus entre la maison d’édition, le directeur de collection et les auteurs. La ligne directrice de cette collection est de faire voyager le lecteur de pays en pays et de siècle en siècle, de goûter au plaisir de suivre pas à pas des personnages qui mènent une enquête policière complexe au cours de laquelle les masques tombent et les intentions se dévoilent.

Le contexte historique est traité comme un personnage à part entière, en ce sens où il n’a pas été simplement choisi pour planter le décor, mais pour mettre en lumière une période historique à chaque fois bien particulière : la Saint-Barthélemy, le Bateau-Lavoir, la contrebande sur l’île de Wight, l’Affaire des Poisons, la mort de Descartes, la Grande Dépression, les samouraïs, la guerre d’Algérie, les premiers jeux olympiques ouverts aux femmes, etc.

Deux de ces romans sont recommandés par l’Education nationale : Ami, entends-tu, de Béatrice Nicodème, et Le Bouclier de Gergovie, de Gérard Streiff.

Propos recueillis par Sandrine Damie

Publicités

2 réflexions au sujet de « Témoignage de Paola Grieco, directrice éditoriale à Gulf Stream Editeur :  » faire voyager le lecteur de pays en pays et de siècle en siècle «  »

  1. Ping : Témoignage de Paola Grieco, directrice éditoriale à Gulf Stream Editeur : " Pour toutes les collections, un mot d’ordre : la curiosité !" | Un livre dans ma valise !

  2. Ping : Revue du Web n°17 – semaine du 17 février | Cindy Van Wilder

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s